BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944
Bienvenue sur ce forum

Welcome on this forum

Willkommen in diesem Forum

Benvenuti in questo forum
BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944

Occupation libération Patrimoine militaire fortifié Archéologie urbaine Images d'hier et d'aujourd'hui Témoignages

Nouveau livre !! : "Bordeaux 1940-1944, Les bases de sous-marins" / 30€ frais de port et dédicace inclus !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

BORDEAUX-AQUITAINE 1940-1944 » BORDEAUX, ECONOMIE EN TEMPS GUERRE » Une allusion a la "démolition des fortifications"

Une allusion a la "démolition des fortifications"

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Kilkenny


Bonjour à tous,

Un résistant espagnol ayant travaillé à la base sous-marine durant la WWII a témoigné ainsi :
"Le lendemain, 28 août 1944, Bordeaux était libérée.
À compter de cette date, il nous faut entreprendre la démolition des fortifications que nous avions construites. L'entreprise Modica nous employa à cette tâche. Faire et défaire, l'essentiel était de travailler.
"

Serait-il question ici de la démolition de la base sous-marine (en tous cas d'une partie) ou des différents bunkers dans Bordeaux ?

Je n'ai pas trouvé la mention de cette société de démolition sur le Web ? Pourrait-ce être dû à une mauvaise transcription ?

Si quelqu'un a quelques idées à m'apporter ! Merci beaucoup Smile

Stéphane

https://www.frontstalag-ravenel.fr/

Erwan

avatar
Admin
Admin
Bonsoir, 

Cette mention est parfaitement juste ! et ce travail de démolition relève de plusieurs ordres ...

Toutefois, "Modica" ne me dit rien !!!???

1 > Demilitarisation du port pour permettre de reprendre une activité économique en attendant de libérer la pointe de graves et renflouer les épaves dans la Garonne ...

2 > Occuper des centaines d'ouvriers au chomage suite à l'arrêt des commandes allemandes (Edification de la base des U-boote, de son fossé anti chars et j'en passe)

3 > cette politique permet donc d'encadrer des populations ouvrières ("rouge" ) considérées comme potentiellement dangereuses dans un cadre de redémarrage de l'activité du pays tout entier

Donc en l'espace de quelques mois voire quelques semaines, les mêmes personnes et entreprises de BTP ont été sollicitées pour construire puis détruire leur travail et donc payées deux fois ...

Ensuite, pour l'anecdote, plusieurs magouilles et qq pots de vin sont à signaler au sein même des autorités françaises mais aussi dans l'armée allemande (par exemple la mutation disciplinaire du responsable de la défense passive qui faisait intervenir à Bayonne une entreprise de Bordeaux pour les peintures de casernements ...)  je ne m'étendrai pas d'avantage mais les exemples sont légion ...

Pour le chercheur, ce cas de figure est particulièrement intéréssant car nous avons affaire à des ouvrages éphémères qui très souvent n'ont même pas eu le temps d'être photographiés .... J'ai dans mes classeurs quelques exemples de bunkers qui ont existé entre juin ou même juillet et septembre 44 ...


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre
http://bordeaux3945.forumactif.com

Kilkenny


Merci beaucoup Erwan,

Merci pour ces détails très intéressants. Mais y a-t-il été question, à un moment donné, de l'éventualité de détruire la base sous-marine ?

Stéphane

https://www.frontstalag-ravenel.fr/

Erwan

avatar
Admin
Admin
Trop cher !  Very Happy


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre
http://bordeaux3945.forumactif.com

Kilkenny


Cela aurait été envisagé un temps puis complètement abandonné dans les années 1980.

https://www.frontstalag-ravenel.fr/

Kilkenny


Bonjour,

On m'a confié un document (certificat de travail) assujetti à cette fameuse société Modica. Evidemment il devait en exister bien d'autres, mais il se trouve qu'un témoin m'a parlé de celle-ci.
L'"Entreprise Philippe Modica" était une société de travaux publics et particuliers (terrassements, maçonnerie, béton armé) installée rue Emile Combes à Bordeaux.

Bien cordialement

Stéphane

https://www.frontstalag-ravenel.fr/

Erwan

avatar
Admin
Admin
Jamais entendu parler ni vu mentionné dans les appels d'offre à la Libération ...


_________________
     Bordeaux - Aquitaine 1940 - 1944, Une région en guerre
http://bordeaux3945.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum